Ne réveillez pas le cancre qui dort

EcoleNouvelle parue dans l’anthologie « L’École » aux éditions Parchemins & Traverses, décembre 2012

Rééditée dans le recueil « Sans Donjon ni Dragon », mars 2016

Pour tout le personnel éducatif de l’école seigneuriale de Puits-en-Mluh, Alban Scalir n’est qu’un cancre, un bon-à-rien condamné par ses mauvais résultats scolaires à un avenir misérable. Lorsqu’un énième acte d’insubordination le fait exclure de l’établissement de manière définitive, il entraîne avec lui son éternel comparse. De retour sur les lieux de leur humiliation après de longues années, les deux anciens élèves auront l’occasion de montrer à tous qu’ils n’ont rien oublié…

Le thème de l’École proposé par Parchemins & Traverses pour constituer le sommaire de sa septième anthologie n’était sans doute pas le plus facile à traiter pour des auteurs de SFFF, mais je m’en suis finalement sorti sans trop de peine. Allez savoir pourquoi, je n’ai eu aucun mal à me mettre dans la peau de ces deux cancres remplis d’amertume et de rancœur envers le système éducatif… Écrite au printemps 2007, cette nouvelle a été envoyée dans la foulée à Parchemins & Traverses et sélectionnée par l’anthologiste, l’excellent Timothée Rey, dont je recommande tout particulièrement les Nouvelles du Tibbar : un régal d’inventivité ! L’écart important entre la date de rédaction et de sélection et celle de la publication n’est dû qu’à la temporalité particulière des anthologies Parchemins & Traverses, qui bien que produisant des ouvrages de grande qualité demeure un éditeur associatif et bénévole : les retards font partie du jeu, et l’on préfère généralement en rire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s