Ben et le Bunyip

SF5Nouvelle parue dans le fanzine Station Fiction n°5, février 2013

Rééditée dans le recueil « Sans Donjon ni Dragon », mars 2016

La petite Emily est retrouvée morte en pleine nature, dévorée par le plus dangereux des habitants de la forêt australienne : le Bunyip, un monstre tenant du chien et de la loutre, doté de crocs énormes. Quelque temps plus tard, Ben, le frère de la malheureuse, s’enfonce à son tour dans les bois afin de voir de ses yeux l’animal fabuleux craint de tous… et, peut-être, pouvoir venger sa sœur…

A l’origine de cette nouvelle écrite en 2006 se trouve Solstice, le webzine (désormais introuvable, englouti dans les méandres d’Internet) pour lequel je rédigeais alors quelques articles, dont de fausses interviews de créatures mythiques. Parmi celles-ci, le Bunyip, monstre issu des croyances aborigènes, que je m’empressai de placer au cœur d’une nouvelle. Ce serait mon unique incursion littéraire aux antipodes, jusqu’à ce que j’envoie Napoléon en Australie dans mon roman « L’Ornithorynque de Bonaparte »

J’ai proposé « Ben et le Bunyip » en 2009 au fanzine Station Fiction, qui allait bientôt publier ma nouvelle « La nuit tombe sur Sherwood » dans son troisième numéro. Le numéro 5 sur le thème de la Bête est finalement paru près de quatre ans plus tard, après quelques vicissitudes. Si la Station semble avoir définitivement fermé ses portes après cette parution, le fanzine continue néanmoins d’être disponible au format numérique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s