Les doigts des morts

NuitNouvelle parue dans l’anthologie « Le Monde de la Nuit » aux éditions Sombres Rets, février 2013

Rééditée dans le recueil « Et tu la nommeras Kiev » aux éditions Nestiveqnen, septembre 2018

Lors des longues soirées d’hiver les enfants se pressent autour de la vieille Baba Nastya, qui a toujours une histoire effrayante à leur raconter. Cette fois il s’agit d’une anecdote réelle, une aventure extraordinaire qui se déroula dans un passé pas si lointain : quand une fillette du village osa s’aventurer dans l’église une nuit où, devant l’autel, était exposé un cercueil laissé ouvert…

Comme d’autres nouvelles prenant place en Russie, celle-ci a été écrite entre fin 2007 et début 2008. Je suis quasiment certain que l’idée m’est venue en lisant le récit d’un défunt revenu à la vie après s’être fait dérober une bague, quelque part dans les campagnes russes d’autrefois, mais je ne parviens pas à mettre la main sur la référence exacte… En revanche je me souviens avoir retrouvé avec plaisir des motifs proches et le même type d’ambiance lugubre quelques mois plus tard, avec la BD « Veillée funèbre » inspirée d’une nouvelle fantastique de Nicolas Gogol. « Les doigts des morts » n’a pas été écrit pour un appel à textes spécifique, mais a parfaitement convenu à celui qu’a lancé Sombres Rets quelques années plus tard sur le thème de la « Nuit ».

Avis de lecteurs…

L’histoire est courte, bien racontée, Olivier Boile va à l’essentiel et nous vivons ainsi des instants à la fois tendres et touchants… (Limaginaria)

Une petite nouvelle bien menée ayant pour thème le respect dû aux morts… (Pierre Benazech)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s