Le Vengeur du peuple

PhobieNouvelle parue dans l’anthologie « Jusqu’ici tout va bien » aux éditions Antidata, novembre 2013

Dans la cité de Hön, la famille Glazhirej préside aux exécutions capitales depuis des générations. Une banale pendaison va donner au père, Samson, l’occasion de donner quelques responsabilités à son fils Henry, avant de le laisser voler de ses propres ailes… Mais comment assumer la succession quand on souffre secrètement d’une phobie incompatible avec la fonction de bourreau ?

Cette nouvelle est l’une des premières que j’ai écrites, puisqu’elle l’a été en 2004. L’idée de raconter les mésaventures d’une famille d’exécuteurs publics m’est venue grâce à un appel à textes de Parchemins & Traverses sur le thème des bourreaux… auquel je n’ai finalement pas participé, je ne me souviens plus pour quelle raison. « Le Vengeur du peuple » est donc resté dans mes tiroirs jusqu’en 2013, quand un appel à textes d’Antidata (éditeur de nouvelles que je découvrais alors) m’a donné envie de le remanier en y intégrant l’élément qui est désormais au cœur du récit : l’hématophobie, ou peur du sang.

Quelques avis de lecteurs…

Olivier Boile, dans l’un de ces paradoxes que ne renieraient sûrement ni le Goscinny d’ « Astérix et les Normands » ni le Michel Folco de « Dieu et nous seuls pouvons », insinue la peur du sang au sein d’une bien respectable famille de bourreaux et en constate joyeusement les effets. (Charybde)

Enthousiasme incontrôlable pour le geek halluciné de Sébastien Gendron, le bourreau angoissé d’Olivier Boile… (Sens Critique)

J’ai aussi beaucoup aimé l’originalité de la nouvelle « Le vengeur du peuple » d’Olivier Boile (on peut avoir peur du sang, mais ça peut parfois devenir plus qu’embarrassant … ) (Salon des Lettres)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s