Mon doux chevalier…

Sansdonjon

Nouvelle parue dans le recueil « Sans Donjon ni Dragon », mars 2016

La princesse Oksana d’Amblevine est amoureuse. Depuis le départ du chevalier de Saint-Georges, elle ne cesse de penser tendrement à lui, et lui écrit des lettres enflammées auxquelles il prend soin de répondre en l’assurant de ses meilleurs sentiments. Mais si ces sentiments sont sincères, pourquoi ne cherche-t-il pas à la rejoindre au plus vite ? La guerre doit-elle toujours s’interposer entre deux amants ?

« Mon doux chevalier… » est une nouvelle à part dans ma bibliographie, puisqu’il s’agit de mon unique incursion dans le genre épistolaire, que je pratique très peu même en tant que lecteur. Je ne suis pas non plus un adepte de la guimauve en littérature, si bien que, on s’en doutera, les tendres échanges de la belle princesse et son doux chevalier ne se concluront pas par un classique « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants »… Écrite au début de l’année 2007, cette nouvelle est restée longtemps inédite, jusqu’à ce qu’elle soit sélectionnée pour faire partie des inédits de « Sans Donjon ni Dragon ». Elle a d’ailleurs été la source d’inspiration principale pour l’illustration de couverture du recueil, réalisée par le talentueux Maxime Desmettre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s