Double ration d’uchronie

Avis aux amateurs du genre : le deuxième tome de la série d’anthologies « Dimension uchronie » est récemment paru aux éditions Rivière Blanche. Parmi les vingt nouvelles au sommaire du menu copieux qui nous est proposé par Bertrand Campeis, il se trouve beaucoup de textes revisitant des événements historiques du 20ème siècle… mais aussi quelques uchronies abordant des époques plus anciennes, ainsi mon propre texte : « Noches Tristes », qui imagine les conséquences, funestes pour l’Espagne, de la mort de Hernan Cortés durant la « Noche Triste » de juin 1520

dimuchronie02-2.jpg

Mais les parutions uchroniques ne s’arrêtent pas là en ce qui me concerne : dans le même temps, les éditions Realities Inc. publient, en version papier et en version numérique, l’anthologie Europunk. Depuis le départ, ce projet lancé par Florent Lenhardt et Guillaume Parodi me paraît très intéressant, car il consiste à inciter les auteurs d’Imaginaire à se pencher sur un sujet étonnamment peu présent dans la littérature de science-fiction : l’Europe. Dans « L’Empire de Marbre », j’aborde la question sous l’angle de l’uchronie, en jouant à inverser les rôles : notre continent est politiquement dominé par la Grèce, qui agit vis-à-vis de ses voisins européens comme un seigneur face à ses vassaux, tandis que plusieurs de ces pays vassalisés, et en particulier l’Allemagne, sont plongés dans une terrible crise économique… L’uchronie étant bien sûr, dans ce cas, un moyen d’évoquer notre réalité actuelle.

Couv-Europunk-406x650.jpg

Et maintenant que je me mets à publier de l’uchronie, il reste à espérer qu’un jour, peut-être, un éditeur s’intéressera à « L’Ornithorynque de Bonaparte » et « Mort et vie du sergent Trazom »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s