Et tu la nommeras Kiev

CouvFF82
Illustration de couverture par Pierre Droal

Recueil de nouvelles paru en septembre 2018 aux éditions Nestiveqnen

Disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 19 euros

Preux chevaliers de la Sainte Russie, sorcières moscovites, nymphes des eaux, cosaques post-apocalyptiques, super-héros soviétiques, voici un panel des personnages que l’on croisera dans les pages de ce nouveau recueil d’Olivier Boile.

Revisitant l’histoire et les légendes de la Russie médiévale et moderne, Olivier Boile met tout son talent de nouvelliste dans ce recueil qui réunit dix-huit de ses meilleurs textes.

Inclus : 9 illustrations originales réalisées par Rolland Barthélémy

 

Au sommaire : dix-huit nouvelles de fantastique, science-fiction et fantasy

Et tu la nommeras Kiev
Vassilissa et le Cavalier de l’Aube
Que jeunesse se passe
Coule, rivière Soukhman
Vingt-cinq millions de pardons
Le Chevalier Gris
L’arbre d’Oumila
Un garçon venu d’un autre monde
Le chant de la roussalka
Sventovit, l’enfant-dieu
Na Zapad !
Le Gardien
Les fils du héros
Les doigts des morts
Les pies de la place Rouge
Nadejda
Du sang sur des mains de givre
Le dernier défi de Capitaine Soviet

Avis de lecteurs…

Bien écrit, par un auteur digne d’un grand conteur, « Et tu la nommeras Kiev » est un très beau recueil… (Maestro)

Des histoires inspirées du folklore slave ou de faits historiques que l’auteur s’approprie et remanie avec force imagination… (Laulautte)

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce recueil… (Tatooa)

De très belles histoires… (Vertescollines)

Ce mélange osé entre des faits réels, des éléments mythologiques et folkloriques de la tradition russe et des inventions de l’auteur forment un tout disparate très harmonieux… (TCHITAT92)

Un merveilleux moment… (Foxfire)

Le thème de la Russie nous change des anglo-saxonneries habituelles… (Alfaric)

Olivier Boile a une nouvelle fois visé juste avec ce recueil et cette destination envoûtante… (Tzeentch, Elbakin.net)

Un brin de fantastique qui a le don de m’émerveiller… (Etohyuta)

Les dix-huit nouvelles dépaysantes et originales se caractérisent par leur diversité… (Aelinel)

Ces histoires prennent un goût exotique marqué… (BazaR)

Recueil passionné et commenté qui régale notre imaginaire avec toute la force de sa singularité… (Mathieu, Decitre Grenoble)