Il faut détruire Ujj

coprophaneus_couvNouvelle parue dans Coprophanaeus n°5, août 2005

Lors d’une réunion familiale, un vieil homme raconte à ses trois petites-filles un conte merveilleux : comment la cité sous-marine d’Ujj prospéra, puis fut anéantie à cause de la rivalité opposant la Mer à sa sœur la Terre… Mais aussi à cause de l’amour d’un soldat ondin pour une jeune condamnée à mort…

Écrite durant l’été 2005, cette nouvelle ne fait pas tout à fait partie de mes premières productions puisqu’à cette époque j’écrivais régulièrement des textes courts depuis déjà deux ans. En revanche, lorsqu’elle a été sélectionnée pour paraître dans le fanzine consacré aux Mythes Aquatiques pour lequel elle avait été spécifiquement écrite, il s’agissait de ma première publication. Si « Coprophanaeus » a connu le destin éphémère de nombre de fanzines, l’ensemble était néanmoins de bonne facture : on a d’ailleurs pu trouver au sommaire de ses six numéros des nouvelles de « pointures » telles que Timothée Rey, Justine Niogret ou Karim Berrouka.

Après « Il faut détruire Ujj », je n’ai malheureusement plus eu l’occasion d’explorer les fonds marins dans mes écrits. En tant que lecteur, je regrette de ne pas retrouver ce type d’ambiance qui m’a tant émerveillé dans les Démons des Profondeurs de Steve Jackson, l’un de mes meilleurs Livres dont Vous êtes le héros de ma lointaine jeunesse…

Des avis de lecteurs…

La malice qu’il y a dans la nouvelle, chez le personnage du conteur, est un délice. Les interruptions des enfants maintiennent le lien avec le lecteur et accentuent l’aspect légendaire de l’histoire…

(Tonie)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s