Les mâtins de Roanoke

CanichesNouvelle parue dans l’anthologie « Cerbères, molosses et autres caniches », aux éditions Les Deux Crânes, novembre 2018

Sous le règne d’Elizabeth Ière, l’Angleterre envoie des expéditions pour coloniser l’Amérique du Nord. L’une d’entre elles, menée par le capitaine Ralph Lane, s’est établie sur l’île de Roanoke en Virginie. De retour d’une mission d’exploration où ses hommes ont connu la faim et le désespoir, Lane découvre qu’une étrange menace pèse sur leur petite colonie…

Les circonstances de la disparition de la colonie de Roanoke, la plus ancienne tentative d’établissement anglais dans cette région du monde, demeure l’un des grands mystères de l’histoire américaine. Cette affaire a attiré mon attention en 2010, lorsque j’ai lu, un peu par hasard, « Les aventuriers de la reine », un ouvrage passionnant de Giles Milton sur les explorateurs anglais de la fin du XVIème siècle et du début du XVIIème. Fasciné par ce que j’y ai découvert, j’ai aussitôt entamé la rédaction d’une nouvelle mettant en scène Ralph Lane et donnant une explication surnaturelle à la disparition de la colonie de Roanoke. Le sacrifice des fidèles mâtins du capitaine afin de sauver les explorateurs de la famine est un fait historique ; les conséquences de cet acte affreux sont, bien sûr, issues de mon imagination…

Cette nouvelle est restée inédite pendant plusieurs années, jusqu’à ce qu’un appel à textes des éditions des Deux Crânes, sur le thème des chiens, m’offre enfin la possibilité de la publier.

Une réflexion sur “Les mâtins de Roanoke

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s