Le Trembleur

AOC37Nouvelle parue dans le fanzine Aventures Oniriques et Compagnie n°37, juillet 2015

Les Spartiates du roi Léonidas ont résisté courageusement mais ont fini par succomber face à l’armée perse. Un seul guerrier a survécu au massacre des Thermopyles : Aristodémos, qui a abandonné ses camarades et fui le champ de bataille. Mais comment continuer à vivre avec le poids de la culpabilité ?

Avec cette nouvelle écrite entre décembre 2007 et janvier 2008, ce n’est ni la première ni la dernière fois que mon imagination me pousse du côté des affrontements entre Grecs et Perses connus sous le nom de Guerres Médiques. L’inspiration m’est directement venue de la source la plus importante sur le sujet : Hérodote qui, dans le septième livre de « l’Enquête », évoque en quelques lignes Aristodémos de Sparte. Je n’ai fait qu’extrapoler à partir du récit d’Hérodote, inventant ce qui avait pu lui arriver entre sa dérobade aux Thermopyles et sa mort glorieuse, un an plus tard, lors de la bataille de Platées.

Avis de lecteurs…

Pas vraiment de chute ni d’intrigue dans ce texte, qui vaut néanmoins le détour pour nous faire voyager dans une Grèce antique très bien rendue. La capacité d’évocation d’Olivier Boile est prometteuse… (Phil Becker)

Lire « Le Trembleur » d’Olivier Boile revient à se replonger dans le film « 300 » et la lutte des Spartiates pour retenir les légions perses au défilé des Thermopyles… (François Schnebelen, Yozone)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s